mercredi 31 janvier 2018

Grosse claque n°2


 Janvier se termine et je te retrouve, petit blog, pour la grosse claque numéro 2 !

Luc Orient !



Ce n'est pas un scoop : quand on aime lire, plonger dans la bibliothèque parentale est une étape incontournable. J'ai donc découvert les six premiers tomes de Luc Orient grâce à mon petit papa.

Vivant, il est vivaaaant !

Cette série de bande dessinée de science-fiction qui date de la fin des années 60 est scénarisée par Greg et dessinée par Eddy Paape. (éditions Le Lombard)

 
Le premier cycle de la série raconte comment nos héros rencontrent tout d'abord les teranguiens sur Terre, puis les aventures qu'ils vont vivre sur la planète Terango (avec un tyran à renverser, rien que ça !).


Il y a des soucoupes volantes...

Rondes, comme je les aime !

... des extra-terrestres qui ne sont pas verts...

Ah si, tiens, certains sont verts, mea culpa :þ
... et tout un imaginaire qui m'a fascinée, gamine.

Oh, la jolie licorne !
Sans parler des noms teranguiens totalement... teranguiens ! (j'en ai gardé une certaine affection pour les prénoms à tiret, j'avoue :þ)



Tu ne seras pas étonné, petit blog, si je te dis que mon petit cœur battait plus fort pour le côté teranguien de l'histoire que pour le côté terrien.

L'équipe terrienne comprend un aventurier blond fort sympathique mais pas toujours futé (heureusement la chance est souvent de son côté), un scientifique plus âgé (référence paternelle dont les inventions sauvent les mondes), une assistante (qui sait aussi bien préparer le café que se mettre dans des situations dangereuses - à noter tout de même qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds malgré l'attitude parfois trop paternaliste de ces messieurs) et un serviteur-homme-à-tout-faire (aisément reconnaissable au turban sur sa tête).

Tu te doutes bien que lorsque des extra-terrestres au teint d'aspirine ont débarqué, j'ai beaucoup plus accroché ! Il faut dire que les premiers que nous croisons dans l'histoire sont du genre loyal à la grande noblesse de cœur, difficile de ne pas craquer. Et puis, j'aimais bien ce petit côté uniforme de leur peuple où un tout petit détail permettait de distinguer les teranguiens entre eux.

Oui, la mode capillaire chez ces dames est beaucoup plus variée que chez ces messieurs.

Mais surtout, parmi les teranguiens, il y a Galax-Ahj... ♥


Toute cette pâleur me fait craquer !
 
On y ajoute un petit côté boudeur, et je suis comblée ♥
 
Bon, les années filant, je suis un peu passée du côté bleu de la force extra-terrestre avec Thémis et Noumaïos dans le dessin animé Ulysse 31. (si tu aimes la science-fiction, la mythologie grecque et les vieux dessins animés, Ulysse est ton homme !)

 
T'as de beaux yeux, tu sais ?
... et Vynka dans Yoko Tsuno (bande-dessinée d'aventure et de science-fiction de Roger Leloup aux éditions Dupuis).

Khany et Vynka ^^


Cela dit, Galax-Ahj est et restera mon premier coup de foudre extra-terrestre ! ♥
(forcément, il est le premier teranguien avec des cheveux que j'ai rencontré dans cette série, il porte une belle tunique rouge et il a des sourires irrésistibles avec des yeux de chat ^o^)

Je veux bien partir en vacances sur Terango, moi...
Voilà, petit blog, c'était ma deuxième grosse claque ! Oui, encore de la science-fiction. Et accroche-toi bien... la troisième sera aussi de la science-fiction :þ

Petit indice : son prénom est une lettre grecque.



4 commentaires:

  1. Oh, des noms imprononçables, à rallonge, à tirets, comment ne pas aimer ?... (bon, OK, je suis un tout petit peu ironique sur ce coup-là)

    Je ne connaissais pas non plus cet univers-là, il a l'air vraiment sympa (en fait, la SF "old school" avait un côté psychédélique vraiment particulier).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (L'ironie, c'est bon pour la santé ^^)

      Très sympa, il a peu vieilli côté Terriens, mais côté extra-terrestre, ils sont toujours aussi *____*

      Supprimer
    2. On sent que tu es mordue. ;)
      (bon, de mon côté, je reste quand même très attachée à l'univers d'Ulysse 31)

      Supprimer
    3. Ah, mais j'aime beaucoup aussi Ulysse 31, la musique angoissante de l'espace *___* Mais je l'ai découvert plus tard, donc j'avais déjà les deux sabots dans la SF ^^

      Supprimer

Pour bêler, c'est par ici !